Tester un remplaçant à Windows Media Center? va pour KODI, ex-XBOX Media Center pour un début!

C’est l’une de mes résolutions 2018, comme je l’ai annoncé lors de mon premier article de l’année: ouvrir mes shakras et commencer à m’intéresser (un peu plus) à d’autres solutions Media Center que celle de Windows, même si j’ai toutes les raisons d’attirer vos foudres (et les miennes): les plus fidèles pourront m’accuser de passer du côté obscur, et ceux adeptes du monde libre de has been retardataire. Sans aller à ces extrêmes, disons plutôt que notre site, malgré son attachement profond à la solution Microsoft, pour mille raisons que je ne répéterai plus ici, nous avions toujours faire preuve d’ouverture. Il y avait aussi un petit côté « esprit de résistance », tant les utilisateurs de Windows Media Center semblent être de vrais poils à gratter pour Microsoft et qu’ils semblent être les derniers dont ils vont en venir à bout 🙂

Après cette digression totalement inutile mais tout à fait spontanée, je disais donc que j’ai enfin franchi le pas en ce jour de la Saint Rémi d’installer, de configurer et de faire fonctionner Kodi sur mon PC, dont le trône était jusque là à l’usage exclusif du roi des Media Center. Les mots en italique sont importants, car plusieurs années de vie séparent respectivement chacune de ces trois étapes 🙂 Alors, pourquoi Kodi? Et pas Emby? et pas Plex? et pas Trucmuch? Ne vous inquiétez pas, chacun y passera, processus au bout duquel seulement je m’arrêterai. Mais la raison est toute terre à terre: je viens d’apprendre (pardon aux développeurs) que Kodi s’appelait à l’origine Xbox Media Center.  Alors si on veut remplacer WMC, autant continuer dans l’esprit de celui-ci: pallier aux lacune de la console de jeu de Microsoft, un peu comme on fait avec Windows 10! Et puis j’ai suivi le conseil de certains d’entre vous qui en semblez ravis, alors autant y aller…

Pour quelqu’un qui est tombé dans WMC étant petit, il m’a fallu quelques secondes d’hésitation à chaque fois, à la fois pour l’installation, la configuration et la navigation dans l’interface. Certains disent que c’est cette dernière qui n’est pas ergonomique ni fluide, les aficionados de Kodi vont jurer le contraire, alors autant juste dire que pour une toute première fois, c’est tout naturel de ne pas avoir la dextérité de ceux qui vouent au libre un culte à la végane.

Pour faire fonctionner ce beau monde, j’ai fait 3 choses:

Installer l’appli Kodi du Windows Store et activer l’extension PVR WMC Client:

Installer et configurer ServerWMC . Je n’avais pratiquement aucune modification à apporter, tout ce qui était coché et décoché par défaut est suffisant.

Et voici ce que ça donne en terme de page d’accueil, de guide TV et de TV en direct, je vous laisse apprécier (si vous ne connaissiez déjà):

Voilà, je n’irai pas plus loin pour ce soir, ni en ressenti d’utilisation (c’est trop frais), de configuration ou de potentiel. Je sais que beaucoup d’entre vous l’utilisez déjà, alors n’hésitez pas à partager dans la section commentaires.

%d blogueurs aiment cette page :