Windows Media Center, non ce n’est pas terminé

Vous aimez Plex, Kodi, Molotov, VLC, JRiver etc? C’est bien. Mais à sept ans de la fin du support officiel et une année depuis sa mise au placard, j’ai souhaité faire un récap des principales fonctionnalités de Windows Media Center, qui expliquent qu’il ne faut pas l’enterrer trop vite. Cet article s’adresse aussi à tous les curieux qui voudraient (encore) le tester sur leur machine Windows 10.

1 – Le meilleur de la TV sur PC

La fonction qui distingue le plus Windows Media Center est celle qui transforme votre PC en télévision grâce à la TV en direct, soit avec un tuner (exemple, mais n’importe quel tuner USB, PCI ou PCI Express fait l’affaire), soit – et c’est encore meilleur – grâce à une carte d’acquisition qui permet de capturer les chaînes de votre Box (exemple avec les notes de mises à jour). Ce n’est donc pas du streaming, la qualité ne sera pas tributaire de votre connexion mais sera directement gérée par celle de votre tuner et de son pilote, parfait donc pour la Haute Définition.

cropped-2016-06-11-1.png

Si vous avez un tuner compatible, tel que HDHomeRun, vous pouvez aussi partager le flux en réseau, de sorte que tous les terminaux de votre foyer bénéficient du contenu. En utilisant Windows Media Center, on bénéficie aussi du timeshift, de la programmation d’enregistrement à partir du PC lui même ou avec un Smartphone. Enfin, Windows Media Center est pilotable avec une télécommande, celle de Microsoft ou celles tout-en-un comme les Logitech Harmony Remote Control.

2 – TV en direct TNT, Cable, Satellite…

Certes, la configuration est plus aisée avec la TNT, car c’est le bouquet utilisé par le plus grand nombre d’utilisateurs. La configuration Câble ou Satellite est fastidieuse voire, avouons-le, relever d’un vrai parcours du combattant qui vous nécessitera du temps, de l’investissement et des heures de recherches Google, mais c’est bien là qu’on reconnaît la passion, lorsqu’on construit soi-même les solutions adaptées à nos besoins et sur mesure. Avec Windows Media Center on peut s’adonner à des petites fantaisies, en renommant TF1 « chaîne dindon » ou franceinfo la « chaîne à Macron », classer les chaînes selon ses goûts, désactiver celles qu’on ne regarde pas etc etc.

2016-08-02 (20)

 

3 – Une application personnalisable, un Guide TV enrichi

Avec des logiciels comme My Channel Logos, on peut « customiser » le Guide TV pour être plus beau. On peut changer la couleur, l’image d’arrière plan, les menus, faire démarrer automatiquement avec Windows ou pas, créer des raccourcis personnalisés, l’agrémenter avec le Guide avec les logos des chaînes, le piloter à distance grâce à des apps dédiées et disponibles sur tous les plate formes. Finalement, si tant est que l’on soit prêt à abandonner à son sort le Guide Microsoft qui est devenu plus que moribond, EPG123 est là pour vous permettre d’alimenter votre programme TV et le garder à jour, et ce, même des chaînes premium.

2016-08-11 (9)

4 – Enregistrement TV: des gigas de DVD dans votre PC

C’est le principal argument que Microsoft nous a vendu en promouvant Windows Media Center: faire de votre PC un enregistreur numérique (un « PVR »). Certes, le format d’enregistrement est propriétaire et l’extension (.wtv) n’est lue que sur WMC. Mais il existe désormais des logiciels qui permettent très facilement de les convertir à des formats plus standards, de les retoucher, voire de supprimer les séquences publicitaires incluses lors de l’enregistrement d’une émission.

Les enregistrements TV effectués avec Windows Media Center sont stockés sur votre disque dur local ou votre NAS, vous permettant ainsi de le partager à tout votre foyer, voire y accéder à distance. Vous avez ainsi une bibliothèque numérique de films, d’émissions, de documentaires que vous conserverez, backuperez, et dont vous êtes le propriétaire à part entière, libre à vous après de les stocker sur votre cloud.

2016-09-08-12

 5 – Support du MKV (et de la résolution 4K)

Oui c’est la (seule vraie) bonne surprise lorsqu’on installe Windows Media Center sur un système Windows 10: le logiciels supporte la lecture des fichiers MKV. Et en y associant un pack de codec gratuit ou un logiciel plus intégré comme PowerDVD, on bénéficie même de la possibilité de choisir la langue audio et les sous titres! Plus accessoirement, nos tests ont permis de démontrer que WMC supporte aussi les résolutions UHD. Le seul défi sera dorénavant de trouver un tuner TV compatible avec le pilote associé, ce qui semble improbable avec la fin annoncé du support en 2023, mais qui sait, d’ici là il peut encore se passer beaucoup de choses…

2016-07-24 (13)

 6 – Le lecteur universel de vos fichiers multimédias

Avec la lecture des fichiers MKV, Windows Media Center achève son positionnement de lecteur universel de vos fichiers multimédias. Sous son interface ergonomique et unifiée, vous pouvez rassembler toute votre bibliothèque musicale de fichiers mp3, flac etc., vos photos, vos vidéos (mpg, avi, wmv…), et pouvoir ainsi les piloter confortablement de votre canapé.

2016-09-09-6

7 – Une solution stable et qui a fait ses preuves

Windows Media Center est stable, et pour peu qu’on ait le bon pilote du tuner, et la bonne configuration (TV et audio) associée, il vous permettra d’avoir un vrai Home Theater PC, et peut très bien remplacer vos galettes, vos amplis… C’est une solution qui a fait ses preuves, et de toutes façons, si pour une quelconque raison vous avez des soucis avec elle, vous pouvez toujours la réinitialiser.

Bien sûr, il a aussi des défauts: il n’est pas compatible Linux, ses fonctions réseaux se réduisent de plus en plus, la protection DRM peut repousser plus d’un, mais ce ne sont pas des faiblesses liées au logiciel lui même, mais aux restrictions imposées par nos vénérables protecteurs des ayants droits. Alors si cela ne vous bloque pas, alors Windows Media Center peut encore vous satisfaire fidèlement, et encore pour sept ans…

Installer Windows Media Center en français sur Windows 10